Projet aurifère Nabanga

Situé à 250 kilomètres au sud-est de Ouagadougou, le projet aurifère Nabanga est compris dans le permis d'exploration Nabanga.

Résultats positifs pour l'ÉÉP

Le 30 septembre, 2019, SEMAFO a annoncé les résultats positifs d'une évaluation économique préliminaire ("ÉÉP") portant sur son projet Nabanga. Pour de plus amples informations sur l'ÉÉP, veuillez consulter le communiqué de presse ici.

Faits saillants

- VAN avant impôt de 147 M $ et VAN après impôt de 100 M $, selon un taux d'actualisation de 5 %

- Production d'or sur la durée de vie du projet (8 ans) de 571 000 oz à un CMTI de 760 $/oz et un taux de récupération de l'or de 92 %

- Dépenses en immobilisations de préproduction de 84 M $, incluant 20 % pour éventualités, et dépenses en immobilisations de maintien sur la durée de vie du projet de 56 M $

- Paramètres économiques du projet (scénario de base selon un prix de l'or à 1 300 $) :

- VAN 5 % après impôt : 100 M $

- TRI après impôt : 22,6 %

- Période de recouvrement : 4,4 années

- Méthode d'exploitation privilégiée - exploitation à ciel ouvert / souterraine des portions supérieure et en profondeur de la zone minéralisée, respectivement

- Des opportunités d'améliorer le rendement en augmentant les ressources et en introduisant des mesures de réduction des coûts au niveau des opérations minières et du développement ont été identifiées

Ressources minérales

L’ÉÉP est basée sur les ressources minérales estimées au 31 décembre 2018 pour le gîte Nabanga.


Catégorie Tonnes Mt Au g/t Onces Koz
Ressources présumées1 3,4 7,7 840

(1) Les ressources minérales à Nabanga sont présentées au-dessus d'un seuil de coupure minimal de 3,0 g/t Au par tonne.

Personne qualifiée et rapport technique

L’ÉÉP pour le gîte Nabanga est de nature préliminaire et tient compte de ressources minérales présumées qui sont considérées trop spéculatives d’un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques qui permettraient de les classer dans la catégorie des réserves minérales. Rien ne garantit que les ressources présumées pourront être converties en ressources indiquées ou mesurées, de telle sorte qu’il n’y a aucune certitude que le scénario envisagé dans l’ÉÉP se matérialisera. Un rapport technique préparé conformément au Règlement 43-101, portant sur l’ÉÉP sera déposé sur SEDAR (www.sedar.com) dans les 45 jours suivant la publication du communiqué.

L’ÉÉP a été réalisée par la firme DRA Met-Chem et révisée par Patrick Moryoussef, ing., vice-président aux opérations minières de SEMAFO et personne qualifiée comme défini par le Règlement 43-101. M. Moryoussef a révisé le présent communiqué pour en assurer l’exactitude et la conformité aux exigences du Règlement 43-101. L’ÉÉP est basée sur le rapport technique portant sur les ressources du gîte aurifère Nabanga au 31 décembre 2018 préparé par SEMAFO, disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com ou disponible ici.