Développement de Siou

                       

Siou est un gisement aurifère à haute teneur situé quelque vingt kilomètres de la mine Mana au Burkina Faso. La production en fosse a commencé au début de l'année 2014, et le développement pour le projet de mine souterraine devrait débuter au troisième trimestre de 2018.

Faits saillants

  • Réserves souterraines de 3,0 M tonnes à 5,29 g/t Au pour 0,5 M oz d'or contenu
  • Réserves en fosse de 0,9 M tonnes à 3,43 g/t Au pour 0,1 M oz d'or contenu 
  • Extraction : opération souterraine
  • Traitement : 2 000 tpj/avec un entrepreneur
  • Durée de vie de la mine : + 8 ans*
  • Dépenses d'investissement en préproduction : 51,7 millions $
  • Pour la période de 5 ans s'étalant de 2019 à 2023, nos objectifs incluent :
    •  Production annuelle moyenne de +209 000 onces
    • Coût de maintien tout inclus de 871 $/oz 
  • Participation : 90 %

*basée sur l’estimation des réserves et ressources minérales de la fin de l’année 2018.

 

Étude de préfaisabilité à Mana

L'ÉPF envisage d'accéder aux opérations minières souterraines qui se feront principalement par abattage par longs trous, grâce à un portail unique et une rampe de 5,5 x 5,5 mètres à une pente de 14 pourcent (voir figure 1). L'emplacement du portail permettra de poursuivre l'exploitation minière dans la partie nord de la fosse Siou sans interruption. Les dimensions finales de la mine souterraine seront de plus de 600 mètres d'étendue latérale par 200  mètres de profondeur. La figure 1 illustre l'aménagement minier souterrain de la mine de Siou.

 

Échéancier de développement pour le projet de mine souterraine à Siou

Exploration

Le programme d’exploration de 4 millions $ prévu à Mana en 2019 sera dédié à l’identification de gîtes satellites près des opérations existantes et sur la cible Pompoï, située à moins de 4 kilomètres à l’ouest de la mine Yaramoko de Roxgold, où des anomalies significatives ont été découvertes à la mototarière en 2018.

Pour plus d’informations sur le programme 2019