Langue:  
Accueil  |  Carte site  |  Contacts  |  Fournisseurs

Nouvelles et événements

Communiqués de Presse
Événements


Entrez votre adresse de courrier électronique ci-bas pour vous inscrire à la liste d'envoi de SEMAFO. C'est la meilleure méthode pour les professionnels de l'industrie et les investisseurs d'être informés sur l'entreprise.

Communiqués de presse

Retour à la liste

SEMAFO détaille les grandes lignes de son programme d'exploration 2012
Incluant le nouveau permis Kona II à Mana qui couvre l'important couloir de Wona au nord

Montréal, Québec, le 6 février 2012, 9 h 30 HNE – SEMAFO Inc. (TSX, OMX : SMF) a annoncé aujourd'hui les détails de son budget global d'exploration initial pour 2012, qui s'élève à 45 millions $ dont 36 millions $ seront alloués à Mana, la propriété phare de la Société. Elle a également annoncé l'acquisition des droits sur le nouveau permis Kona II, lequel est contigu au groupe actuel de permis. Le permis Kona II couvre 188 kilomètres carrés de plus de terrains favorables dans les roches vertes de Houndé, ce qui porte la propriété sous permis à Mana à un total de 2 119 kilomètres carrés. Le permis Kona II couvre un secteur qui, de l'avis de SEMAFO, pourrait représenter l'extension nord de la zone de déformation Wona (« ZDW »).

Le programme d'exploration 2011 à Mana comportait un total de 71 839 mètres de forage carotté, 235 879 mètres de forage à circulation inverse et aux couteaux (« RC/AC »), et 132 843 mètres d'échantillonnage à la mototarière. Jusqu'à quatre foreuses au diamant, quatre foreuses RC/AC et six mototarières étaient en activité sur la propriété et ce, tout au long de l'année. Environ 90 % du forage carotté avaient pour but de délimiter les zones Wona SO et Kona et de les prolonger latéralement sous la fosse actuelle. Les 10 % résiduels de forage carotté avaient pour but d'améliorer la compréhension des zones minéralisées identifiées dans d'autres secteurs de la propriété, notamment les zones Fofina, Fobiri et Yaho. Quarante-six pour cent du forage RC/AC étaient affectés à la délimitation de ces trois zones. Finalement, les travaux d'échantillonnage à la mototarière ont été effectués dans sept nouveaux blocs de la propriété, dans le but d'identifier de nouvelles cibles potentielles pour 2012.

Bien qu'une proportion importante des résultats d'analyse restent à venir, les données disponibles suggèrent que les zones Wona SO et Kona demeurent toujours ouvertes à l'expansion, tant latéralement, au-delà des limites du modèle de fosse actuel, qu'en profondeur. Les travaux de délimitation dans les zones Fofina, Fobiri et Yaho continuent de livrer d’excellents résultats. Par ailleurs, 45 % des résultats d'analyse n'ont pas encore été reçus pour les travaux sur les cibles d'exploration.

SEMAFO a établi un budget d'exploration initial de 45 millions $, dont 80 % ou 36 millions $ ont été alloués à Mana. Le programme d'exploration 2012 à Mana devrait comporter 51 000 mètres de forage carotté, 293 000 mètres de forage RC/AC et 79 000 mètres d'échantillonnage à la mototarière. La Société s'attend à augmenter la quantité de forage d'exploration sur les cibles situées au nord du gisement Wona, principalement sur les permis Bombouela, Kona Blé, Bombouela Nord et Bara. Les travaux de forage de délimitation se poursuivront à Wona, Kona, Fobiri et Yaho en 2012, toutefois près de 60 % des activités prévues cibleront d'autres secteurs potentiels, notamment des anomalies géochimiques non testées, identifiées en 2010 et 2011 lors des travaux à la mototarière. Les permis Massala et Saoura au nord feront aussi l'objet de travaux de forage intensifs, notamment des travaux de suivi sur les nouvelles découvertes et les résultats significatifs annoncés antérieurement.

Un levé Helitem en phase II est prévu au début de l'année 2012. Lorsqu'il aura été complété, le levé héliporté aura couvert plus de 90 % de la géologie favorable sur l'ensemble de la propriété. Ce levé, combiné au levé effectué en phase I sur les permis principaux, se veut un outil de cartographie de qualité pour la Société qui lui permettra d'identifier de nouvelles cibles et de mieux comprendre le contexte géologique des zones connues. 
Notre compréhension du contexte géologique continue de s'améliorer à Mana (voir figure 1). Ainsi, en décembre 2011, SEMAFO a conclu une entente visant l'acquisition du permis d'exploration Kona II. Ce permis est directement contigu à la propriété phare de la Société, la propriété Mana, dans la province de Mouhoun au Burkina Faso.

Les données géophysiques et géologiques présentement disponibles suggèrent que la ZDW pourrait bifurquer vers le nord sur le permis Kona Blé et se poursuivre sur le permis récemment acquis. Le levé Helitem à venir, qui a été conçu de façon à couvrir une partie du permis Kona II, devrait fournir des données géophysiques additionnelles permettant de définir des cibles pour vérifications à la mototarière et par forage RC/AC, qui seront effectuées dans la deuxième moitié de l'année 2012.

Michel Crevier, géo., M.Sc.A., vice-président, Exploration et géologie minière de SEMAFO, est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué pour en assurer l'exactitude et la conformité aux dispositions du Règlement 43-101.

Figure 1 (Cliquer pour agrandir)

À propos de SEMAFO
SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite actuellement trois mines d'or : la mine Mana au Burkina Faso, la mine Samira Hill au Niger et la mine Kiniero en Guinée. SEMAFO s'est engagée à agir consciencieusement afin de devenir un acteur de premier plan dans la région géographique où elle exerce ses activités. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sous-tendent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses et par conséquent, les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés. Le lecteur est ainsi avisé qu'il ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots tels que « seront », « avis », « pourrait », « à venir », « s'attend », « augmenter », « se poursuivront », « prévu », « cibles », « suggèrent », « engagée », « agir », « devenir », « recherche », « croissance », « occasions », et d’autres expressions semblables. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les évènements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles exprimées ou suggérées par les énoncés prospectifs, citons notamment la possibilité que le permis Kona II couvre l'extension nord de la ZDW, la possibilité que les données disponibles suggèrent que les zones Wona SO et Kona demeurent ouvertes à l'expansion, la capacité de la Société à identifier de nouvelles cibles, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux calculs de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Le lecteur pourra trouver des renseignements complémentaires portant sur les risques dans le rapport de gestion annuel 2010 de SEMAFO et la notice annuelle 2010, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion des premier, deuxième et troisième trimestres de 2011 de SEMAFO, et dans les autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières disponibles sur www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site Internet, au : www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation d’actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf si requis par les lois applicables.

Les renseignements ci-dessus ont été rendus publics conformément aux lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
SEMAFO
Sofia St Laurent
Communications
Tél. local et outremer : +1 514 744 4408
Sans frais en Amérique du Nord : 1 888 744 4408
Courriel : sstlaurent@semafo.com
Site Internet : www.semafo.com
 
Maria Bang
Brunswick Group Stockholm
Tél. : +46 8 410 32 189
Courriel : mbang@brunswickgroup.com

Haut de page