TSX 3,37 -0,12 -3,44% Volume: 4 138 392 décembre 15, 2017
OR 1 253,80 +8,40 +0,67% Volume: 349 Tous les prix sont différés d'au moins 20 minutes. décembre 14, 2017

Environnement

Toutes les étapes de nos activités sont assujetties à la réglementation environnementale applicable dans chacun des territoires d’exploitation visés. Notre département Environnement s’assure de la mise en application de notre  politique corporative en matière d'environnement et de la conformité de la Société en matière de législation environnementale. Notre rigueur et notre performance nous permettent de réduire les risques financiers, incluant ceux reliés à des infractions environnementales et les atteintes à notre réputation.

Utilisation responsable de l'eau

L’approvisionnement en eau constitue un volet très important pour la cohabitation entre la Société et les communautés avoisinantes. SEMAFO intervient de nombreuses manières, notamment par le biais de Fondation SEMAFO : en effet, cette dernière a foré de nombreux puits d’eau potable qui améliorent sensiblement les conditions d’hygiène et de santé des ménages, ainsi que les conditions de vie de la population de manière générale (27 sources d'eau potable forées depuis la création de la Fondation).

Afin de disposer d’un apport en eau suffisant pour alimenter notre usine de traitement, nous optimisons notre utilisation de l’eau recyclée et réutilisée. En 2016, le taux de recyclage des eaux en provenance du parc à résidus de la mine Mana a été de plus de 50 %. Plus précisément, au dernier trimestre de 2016, la mine a utilisé 62 % d’eau recyclée du parc à résidus, 28 % d’eau de surface et 10 % d’eau des puits souterrains autour des fosses. Des analyses de la qualité de l’eau sont faits1 régulièrement  et les résultats sont comparés à des normes internationales - telles que celles de la Banque Mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé – et la réglementation nationale en vigueur.

Résidus de traitement de minerai contrôlé dans nos parcs à résidus

L’ensemble des résidus de traitement du minerai est rejeté de façon sécuritaire et contrôlée dans notre parc à résidus de la mine Mana qui est entièrement clôturé. Le parc à résidus se compose de deux cellules d’une capacité totale de 4 millions m3 avant le prochain rehaussement. Le mode de gestion des dépôts des résidus est suivi et optimisé, notamment par la création de plages protectrices en bordure des digues qui permettent de retenir l’eau loin des digues afin de minimiser la possibilité de fuites. Nous effectuons quotidiennement des analyses de nos résidus miniers déposés dans les parcs. Ces informations seront capitales lors de leur réhabilitation.

Programme de suivi de la qualité de l'air et de la poussière

En 2015, nous avons signé une entente de trois ans en collaboration avec des spécialistes externes pour l’échantillonnage, l’analyse, l’équipement et la certification de la qualité de l’air et les émissions de carbone émanant de l’usine de Mana. Les premières analyses des gaz (ozone (O3), dioxyde de soufre (SO2) et dioxyde d’azote (NO2) dans l’air ambiant ont été effectuées dans 10 différents emplacements dans les communautés près de la mine Mana. Les résultats obtenus à date sont bien en dessous des standards du Burkina Faso et ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

1   Fréquence des analyses : contrôle minimal toutes les deux semaines; contrôle mensuel courant; contrôle trimestriel de tous les paramètres par des laboratoires indépendants; contrôle annuel approfondi des forages à motricité humaine alimentant les populations des villages riverains.